Vers Poetes.com Vers la page d'accueil du site Verlaine Vers l'Index des titres Vers la Chronologie de VerlaineVers la page suivante

Sommaire des poèmes

POÈMES SATURNIENS

La voix du diable par Georges de Feure

Le premier recueil de Verlaine est aussi, cela n'a rien de surprenant, celui où l'imitation de ses maîtres - Baudelaire, Hugo, Banville, Leconte de Lisle - est la plus visible. Par exemple, la thématique urbaine du créateur du Spleen de Paris transparaît dans Nocturne parisien, alors que les rimes rares et le goût pour l'Orient caractéristiques de Banville se retrouvent dans un poème comme Résignation. D'ailleurs, à l'époque de la rédaction des Poèmes saturniens, soit vers 1865, Verlaine se réclamait de l'art rigoureux et peu sentimental des Parnassiens.

Cependant, ces sont les pièces qui échappent le plus au credo parnassien qu'on retient d'abord des Poèmes saturniens. Les demi-teintes de Nevermore, le bégaiement d'Un rêve familier, les vers brefs de Chanson d'automne, voilà ce qui, dans ce recueil de jeunesse, annonce le mieux ce que sera la voix de Verlaine.

Ajoutons enfin que l'allusion que le titre fait à Saturne renvoie à l'influence fatale et au poids de la mélancolie que les astrologues associaient jadis à cette planète.


Vers Poetes.com Vers la page d'accueil du site Verlaine Vers l'Index des titres Vers la Chronologie de VerlaineVers la page suivante

   Résultats par page:

Type de correspondance: N'importe quel mot recherché Tous les mots

 Paul Verlaine
©Jacques Lemaire, 1999-2017