site Georges Rodenbach

Portrait de Rodenbach par Lévy-Dhurmer

Georges Rodenbach est né  à Tournai en 1855 et il est mort à Paris en 1898. Ses principaux recueils furent La Jeunesse blanche (1886), Le Règne du silence (1891) et Les Vies encloses (1896). Il écrivit aussi deux romans, Le Carillonneur, mais surtout, en 1892, Bruges-la-Morte. L'ensemble de son œuvre est marqué par la nostalgie et les souvenirs languissants, souvent symbolisés par le décor fade d'une ville en décomposition, s'effritant dans ses canaux, ville en laquelle on peut facilement reconnaître Bruges.

Rodenbach fut, avec Émile Verhaeren et Charles Van Lergerghe, l'un des plus adroits représentants de l'école symboliste belge.


Jacques Lemaire, webmestre


Poetes.com | Plan du site Poetes.com | Sommaire du site Rodenbach

   Résultats par page:

Type de correspondance: N'importe quel mot recherché Tous les mots

Georges Rodenbach
 ©Jacques Lemaire, 1999-2017