site Germain Nouveau

Germain Nouveau, photographie par Carjat

Né à Pourières, dans le Var, en 1851, Germain Nouveau s'installe à Paris vers 1872 où il fréquente la bohème littéraire. C'est là qu'il fait la connaissance de Verlaine, de Charles Cros, de Mallarmé et, surtout, d'Arthur Rimbaud avec qui il séjourne en Angleterre et qui a une influence considérable sur sa poésie (cf. Autour de la jeune Église et Mendiants).

Le recueil le plus important de Nouveau est sans nul doute sa Doctrine de l'Amour, livre mystique qu'il termine vers 1885, l'un des plus beaux ouvrages de poésie religieuse de toute la poésie française, avec des poèmes comme Les Cathédrales, Les Mains et l'Amour de l'Amour.

Les dernières années du poète sont marquées par de très profondes crises mystiques jamais très éloignées du désordre mental. Impressionné par l'exemple de saint Benoît Labre, Nouveau s'astreint à la pauvreté et à la mendicité. C'est d'ailleurs d'inanition que le poète meurt en 1920, victime d'un jeûne trop prolongé, entre le Vendredi saint et Pâques.


Jacques Lemaire, webmestre


Poetes.com | Plan du site Poetes.com | Sommaire du site Nouveau | Chronologie

   Résultats par page:

Type de correspondance: N'importe quel mot recherché Tous les mots

Germain Nouveau
 ©Jacques Lemaire, 1999-2017