Vers la page précédenteVers la page d'accueil du site poetes.com Vers la page d'accueil du site Nerval Vers l'index des titres Vers la page Chronologie de NervalVers la page suivante

Sommaire des poèmes

GAIETÉ

Montage à partir de Rubens (Danse villageoise et de Claesz (Nature morte)

Petit piqueton de Mareuil,
Plus clairet qu'un vin d'Argenteuil,
Que ta saveur est souveraine !
Les Romains ne t'ont pas compris
Lorsqu'habitant l'ancien Paris
Ils te préféraient le Surène.

Ta liqueur rose, ô joli vin !
Semble faite du sang divin
De quelque nymphe bocagère;
Tu perles au bord désiré
D'un verre à côtes, coloré
Par les teintes de la fougère.

Tu me guéris pendant l'été
De la soif qu'un vin plus vanté
M'avait laissé depuis la veille;
Ton goût suret, mais doux aussi,
Happant mon palais épaissi,
Me rafraîchit quand je m'éveille.

Eh quoi ! si gai dès le matin,
Je foule d'un pied incertain
Le sentier où verdit ton pampre !...
- Et je n'ai pas de Richelet
Pour finir ce docte couplet...
Et trouver une rime en ampre.


Vers la page précédenteVers la page d'accueil du site poetes.com Vers la page d'accueil du site Nerval Vers l'index du site Lamartine Vers la chronologie de LamartineVers la page suivante

   Résultats par page:

Type de correspondance: N'importe quel mot recherché Tous les mots

Gérard de Nerval ©Jacques Lemaire, 1999-2017