Vers la page précédente Vers la page d'accueil du site poetes.com Vers la page d'accueil du site Nelligan Vers l'index des titres Vers la page Chronologie de Nelligan Vers la page suivante

Sommaire des poèmes

LES COMMUNIANTES

Le voile par Lucien Lévy-Dhurmer

Calmes, elles s'en vont, défilant aux allées
De la chapelle en fleurs, et je les suis des yeux,
Religieusement joignant mes doigts pieux,
Plein de l'ardent regret des ferveurs en allées.

Voici qu'elles se sont toutes agenouillées
Au mystique repas qui leur descend des cieux,
Devant l'autel piqué de flamboiements joyeux
Et d'une floraison de fleurs immaculées.

Leur séraphique ardeur fut si lente à finir
Que tout à l'heure encore, à les voir revenir
De l'agape céleste au divin réfectoire,

Je crus qu'elles allaient vraiment prendre l'essor,
Comme si, se glissant sous leurs voiles de gloire,
Un ange leur avait posé des ailes d'or.


Vers la page précédente Vers la page d'accueil du site poetes.com Vers la page d'accueil du site Nelligan Vers l'index du site Nelligan Vers la chronologie de Nelligan Vers la page suivante

   Résultats par page:

Type de correspondance: N'importe quel mot recherché Tous les mots

Émile Nelligan  ©Jacques Lemaire, 1999-2017