Vers la page précédenteVers la page d'accueil du site poetes.com Vers la page d'accueil du site Lamartine Vers l'index des titres Vers la page Chronologie de LamartineVers la page suivante

Sommaire des poèmes

LES NOUVELLES MÉDITATIONS POÉTIQUES

Portrait par sir John Everette Millais

Le 27 septembre 1823, Lamartine publie ses Nouvelles Méditations poétiques. Ce recueil n'eut pas le même succès que les Méditations, plusieurs jugeant que ce recueil manquait d'unité et que l'inspiration y était inégale. Rappelons à ce propos le commentaire que Vigny livrait à Hugo: « Quant aux Nouvelles Méditations, certes l'ensemble est fort inférieur aux premières; le ton est désuni et l'on a l'air d'avoir réuni toutes les rognures du premier ouvrage et les essais de l'auteur depuis qu'il est né. » Il est d'ailleurs vrai que le livre a été publié parce que le poète avait de pressants besoins d'argent.

Par ailleurs, il est utile d'ajouter que les années pendant lesquelles le poète travailla à son recueil furent marquées par de nombreux voyages, en particulier en Angleterre et en Italie où Lamartine occupait un poste dans la diplomatie française; de nombreux poèmes évoquent d'ailleurs les paysages italiens, notamment Ischia. C'est également pendant cette période que Lamartine épousa Marianne-Elisa Birch et qu'il eut deux enfants, Alphonse et Julia. L'inspiration de qualité inégale caractéristique des Nouvelles Méditations s'explique peut-être, justement, par tous ces nouveaux événements auxquels Lamartine devait s'habituer et auxquels il ne réussissait pas à donner une résonance poétique.


Vers la page précédenteVers la page d'accueil du site poetes.com Vers la page d'accueil du site Lamartine Vers l'index du site Lamartine Vers la Chronologie de LamartineVers la page suivante

   Résultats par page:

Type de correspondance: N'importe quel mot recherché Tous les mots

Alphonse de Lamartine
©Jacques Lemaire, 1999-2017