Vers la page précédenteVers la page d'accueil du site poetes.com Vers la page d'accueil du site Lamartine Vers l'index des titres Vers la page Chronologie de LamartineVers la page suivante

Sommaire des poèmes

LES HARMONIES POÉTIQUES ET RELIGIEUSES

Cathédrale en hiver par Ernst Ferdinand Oehme


Les poèmes des Harmonies poétiques et religieuses ont été composés entre 1825 et 1830 et ils furent publiés le 15 juin 1830. La plupart de ces pièces furent écrites à Florence, entre 1826 et 1828, là où Lamartine occupait un poste de secrétaire d'ambassade, et elles sont dans l'ensemble marquées par le bonheur spirituel et l'élévation vers Dieu (voir notamment là-dessus L'Hymne du matin et L'Hymne de l'enfant). Cette inspiration heureuse fut tempérée par davantage d'inquiétude à partir du retour du poète en France, vers la fin de 1828, d'autant plus que la mère de Lamartine mourut en 1829 (un poème comme Novissima Verba, qui n'a pas été reproduit ici, exprime bien ce désarroi).

Plusieurs lecteurs considèrent que c'est dans Les Harmonies poétiques et religieuses que Lamartine atteint son inspiration la plus haute, et il ne fait aucun doute que peu d'œuvres littéraires françaises expriment aussi bien que ce recueil l'aspiration vers Dieu, l'abandon au divin.


Vers la page précédenteVers la page d'accueil du site poetes.com Vers la page d'accueil du site Lamartine Vers l'index du site Lamartine Vers la Chronologie de LamartineVers la page suivante

   Résultats par page:

Type de correspondance: N'importe quel mot recherché Tous les mots

Alphonse de Lamartine
©Jacques Lemaire, 1999-2017