Vers la page précédenteVers la page d'accueil du site Poetes.com Vers la page d'accueil du site Victor Hugo Vers l'Index des titres Vers la Chronologie de Victor HugoVers la page suivante

Sommaire des poèmes

JEUNE FILLE, L'AMOUR...

J'étais seul près des flots, par une nuit d'étoiles.
Jeune fille, l'amour, c'est d'abord un miroir
Où la femme coquette et belle aime à se voir,
Et, gaie ou rêveuse, se penche ;
Puis, comme la vertu, quand il a votre cœur,
Il en chasse le mal et le vice moqueur,
Et vous fait l'âme pure et blanche ;

Puis on descend un peu, le pied vous glisse... - Alors
C'est un abîme ! en vain la main s'attache aux bords,
On s'en va dans l'eau qui tournoie ! -
L'amour est charmant, pur, et mortel. N'y crois pas !
Tel l'enfant, par un fleuve attiré pas à pas,
S'y mire, s'y lave et s'y noie.

25 février 1837.

Juliette Drouet par Charles-Émile de Champ-Martin


Vers la page précédenteVers la page d'accueil du site Poetes.com Vers la page d'accueil du site Victor Hugo Vers l'Index des titres Vers la Chronologie de Victor Hugo

   Résultats par page:

Type de correspondance: N'importe quel mot recherché Tous les mots

Victor Hugo
 ©Jacques Lemaire, 1999-2017