Vers la page d'accueil du site poetes.com Vers la page d'accueil du site Corbière Vers l'index des titres

Sommaire des poèmes

CHRONOLOGIE

1845

Le 18 juillet, Tristan Corbière naît à Coat-Congar en Bretagne. Son père, Édouard-Antoine Corbière est romancier et marin. Ses œuvres romanesques évoquent le monde des matelots et des corsaires. L'enfance du futur poète est heureuse.

Corbière caricaturé par lui-même

1859

Tristan entre au Lycée Impérial de Brieuc. Il commence à souffrir du rhumatisme articulaire qui lui gâchera l'existence jusqu'à la fin de ses jours. En 1860, Corbière passera au Lycée de Nantes.

1862

L'état de santé de Corbière l'oblige à cesser ses études. Il voyage dans le sud de la France où il lit les œuvres de Hugo, de Baudelaire, de Musset.

1863-68

Le poète s'installe à Roscoff dans la maison que ses parents y possèdent. Les habitants du village le surnomment l' An Ankou, c'est-à-dire le spectre de la mort, tant le poète a l'air maladif. Corbière aime aussi partir en mer sur son bateau, le Négrier (Le Négrier était le titre du plus célèbre roman du père du poète) et se livrer à quelques excentricités. C'est à cette époque que Corbière compose ses Gens de mer.

1869

Voyage en Italie.

1871

Corbière est amoureux d'Armida-Josefina Cuchiani, une actrice italienne. C'est cet amour sans espoir qui inspire à Corbière les poèmes des Amours jaunes.

1872

Le poète s'installe à Paris. En 1873, La Vie parisienne publie six poèmes de Corbière. C'est aussi cette année-là, en 1873, que Corbière publie, à compte d'auteur, Les Amours jaunes.

1873-74

A l'automne 1873, Corbière publie deux poèmes en prose dans La Vie parisienne, Casino des trépassés et L'Américaine. En décembre, le poète tombe grièvement malade. C'est le 1er mars 1874 que Corbière meurt, une brassée de bruyère dans les bras. Il avait trente ans.

1884

Verlaine publie ses Poètes maudits où il place Corbière auprès de Rimbaud, Mallarmé et Villiers de l'Isle-Adam. C'est essentiellement cet ouvrage qui attire l'attention du public sur l'auteur des Amours jaunes.


Vers la page d'accueil du site poetes.com Vers la page d'accueil du site Corbière Vers l'index du site Lamartine

   Résultats par page:

Type de correspondance: N'importe quel mot recherché Tous les mots

Tristan Corbière
 ©Jacques Lemaire, 1999-2017