Vers la page précédente Vers Poetes.com Vers la page d'accueil du site  Baudelaire Vers l'Index des titres Vers la Chronologie de Baudelaire Vers la page suivante

Sommaire des poèmes

LA SOUPE ET LES NUAGES

Nuages et ombre par Charles Harold David

     Ma petite folle bien-aimée me donnait à dîner, et par la fenêtre ouverte de la salle à manger je contemplais les mouvantes architectures que Dieu fait avec les vapeurs, les merveilleuses constructions de l'impalpable. Et je me disais, à travers ma contemplation: «-Toutes ces fantasmagories sont presque aussi belles que les yeux de ma belle bien-aimée, la petite folle monstrueuse aux yeux verts.»

     Et tout à coup je reçus un violent coup de poing dans le dos, et j'entendis une voix rauque et charmante, une voix hystérique et comme enrouée par l'eau-de-vie, la voix de ma chère bien-aimée, qui disait: « - Allez-vous bientôt manger votre soupe, s... b... de marchand de nuages?»


Vers la page précédente Vers Poetes.com Vers la page d'accueil du site  Baudelaire Vers l'Index des titres Vers la Chronologie de Baudelaire Vers la page suivante

   Résultats par page:

Type de correspondance: N'importe quel mot recherché Tous les mots

 Charles Baudelaire
 ©Jacques Lemaire, 1999-2010