site des Romantiques méconnus

L'art céleste par Odilon Redon

Hugo, Lamartine, Musset sont sans doute les plus célèbres des romantiques français, mais quelques-uns des plus séduisants et des plus originaux poèmes issus de ce courant ont été composés par des artistes moins connus. Ce sont quelques-unes de ces œuvres, parfois ignorées mais toujours magnifiques, que nous reprenons dans cette section de notre site.

Marceline Desbordes-Valmore est née en 1786, à Douai, et elle est morte à Paris en 1859. Elle fut comédienne, chanteuse, mais c'est bien sûr la poésie qui l'a surtout fait connaître. Hugo et Baudelaire furent de ceux qui reconnurent son talent. Comme pour la plupart des romantiques, Desbordes-Valmore s'inspira de ses expériences personnelles comme sources d'inspiration, en particulier de sa liaison puis de sa douloureuse rupture d'avec Henri de Latouche (voir Élégie, Souvenir et Qu'en avez-vous fait ?). Elle sut également parler de manière à la fois nouvelle et touchante des joies (Ondine) et des peines (Rêve intermittent, écrit au chevet de sa fille mourante) de la maternité. Marceline Desbordes-Valmore a aussi été le témoin ému de la souffrance des canuts, ces ouvriers lyonnais dont la révolte fut, en 1834, réprimée dans un bain de sang. Dans la rue et À Monsieur A.L. sont deux poèmes qui montrent l'engagement de la poétesse.

Quant à Sainte-Beuve, il fut surtout connu comme critique littéraire, comme l'un des alliés les plus intelligents de la jeune génération romantique. Son œuvre poétique n'est toutefois pas assez connue, et il faut au moins découvrir ses Rayons jaunes : rares sont les textes qui évoquent avec autant de justesse la nostalgie de l'enfance et de la foi perdues.

Avec Pétrus Borel et Xavier Forneret, on a deux poètes puissamment originaux. Borel, qui se surnomma le lycanthrope (c'est-à-dire l'homme-loup), est truculent, sarcastique (voir Heur et bonheur et Boutade) et son Hymne au soleil annonce avec évidence certains poèmes de Rimbaud. Les pièces de Forneret sont d'une inspiration orinique, ce qui est évident dans son Un rêve c'est, et cela n'a rien d'un hasard si ce sont les surréalistes qui, au vingtième siècle, ont redécouvert son œuvre

Enfin, Maurice de Guérin a été l'artisan d'une prose poétique. Dans son Centaure, il tenta par la poésie de renouer avec l'âge d'or tel que les poètes de la Grèce antique ont pu nous le faire sentir.


Poetes.com | Plan du site Poetes.com | Sommaire du site Romantiques méconnus

   Résultats par page:

Type de correspondance: N'importe quel mot recherché Tous les mots

Romantisme
 ©Jacques Lemaire, 1999-2017